Vous êtes ici

Toute personne se considérant comme victime de harcèlement ou de violence à caractère sexuel peut déposer une plainte à un, une ou aux responsables en matière de harcèlement à l’aide du formulaire. Elle est également encouragée à consulter une personne de confiance ou à demander conseil et soutien à l’équipe responsable en matière de harcèlement, à l’association étudiante, au syndicat, à un autre groupe d’employés ou encore à Ellevive, avec qui l’Université a établi un partenariat pour venir en aide aux victimes de harcèlement ou de violence à caractère sexuel, dans l’élaboration de sa plainte.

L’équipe de responsable en matière de harcèlement a pour mandat de répondre aux incidents en matière de harcèlement et de violence à caractère sexuel, de soutenir les plaignants ou les plaignantes à travers ces moments difficiles ainsi que de leur procurer des informations pertinentes au sujet des services et des options disponibles s’offrant à eux. La première rencontre vise à apporter du soutien dans la recherche de solutions et à discuter des droits et recours possibles. Lors de cette rencontre, le plaignant ou la plaignante a le droit d’être accompagné ou accompagnée par une personne de soutien. Bien que les incidents signalés à l’Université sont traités en toute confidentialité et en conformité avec la Loi sur l’accès à l’information et la protection de la vie privée, l’équipe de responsable en matière de harcèlement prendra le temps d’expliquer les limites de la confidentialité.  À la fin de la consultation, le plaignant ou la plaignante peut présenter une plainte écrite et fournir les détails du cas, résoudre individuellement la situation (autogérée ou assistée) ou décider de ne rien faire.

Bien qu’une personne puisse décider de ne pas déposer de plainte ou de retirer sa plainte, ce qu’elle peut faire en tout temps, les soutiens et les services de l’Université lui seront toujours accessibles.

Le processus relatif aux plaintes comprend trois (3) options : la résolution individuelle, la résolution officieuse et la résolution officielle. L’option retenue par le plaignant ou la plaignante et par l’équipe des responsables en matière de harcèlement est dictée par les circonstances entourant la situation alléguée de harcèlement.

Pour de plus amples renseignements, consulter la Politique en matière de harcèlement et de violence à caractère sexuel.

Coordonnées de l’équipe de responsable en matière de harcèlement :

Ce n’est certes pas facile de parler de harcèlement ou d’agression sexuelle, mais cela peut permettre d’obtenir l’aide pour surmonter cette expérience traumatisante. Il ne faut pas hésiter à chercher du soutien.