Vous êtes ici

Qu’est-ce que l’intégrité intellectuelle?

Par « intégrité intellectuelle », on entend une série de conventions que les universitaires respectent dans leurs travaux et desquelles découlent la crédibilité, la confiance et le respect au sein du monde universitaire. À titre d’étudiant ou d’étudiante qui cherche à obtenir un grade universitaire de manière juste et éthique, tu dois aussi suivre ces conventions.

Toute contravention à l’intégrité intellectuelle peut entraîner des mesures disciplinaires en vertu de la Politique en matière d’intégrité intellectuelle. Une bonne gestion de temps et une méthode de travail efficace peuvent contribuer à éviter qu’un étudiant ou une étudiante qui se sent désespéré ne pose des gestes qui vont à l’encontre de l’intégrité intellectuelle. Consulte le module Gérer son temps.

Obtenir son diplôme en faisant preuve d’intégrité

Les infractions les plus graves en matière d’intégrité intellectuelle impliquent la malhonnêteté intentionnelle. En voici quelques exemples : soumettre un travail acheté en ligne ou écrit par un ami, payer une autre personne pour se soumettre à un examen à sa place, ou mentir lorsqu’on présente une requête ou que l’on va en appel. Toutefois, tenter d’alléger sa charge de travail en agissant de collaboration non sollicitée avec des pairs sans permission, ce n’est pas davantage respecter les normes de l’intégrité intellectuelle. Le fait que les conventions qui régissent la conduite éthique dans les travaux universitaires varient selon la discipline et le type de recherche peut, dans un premier temps, sembler déroutant. Au fur et à mesure que vous avancerez dans vos études, vous apprendrez (aussi bien implicitement qu’explicitement) les attentes et les conventions pour effectuer vos travaux de recherche avec intégrité. Puisque ces conventions sont importantes, n’hésitez jamais à communiquer avec votre professeur ou votre professeure en cas de doute ou d’incertitude à ce sujet.