Vous êtes ici

Paragraphes

Quelques rédacteurs et rédactrices trouvent facile de penser et d’écrire en paragraphes, alors que la plupart ne le font pas. Les rédacteurs et rédactrices chevronnés construisent généralement des phrases sans trop se soucier de savoir où elles se retrouveront dans le travail final. Une fois qu’un grand nombre d’idées et de phrases provisoires ont été écrites, le rédacteur ou la rédactrice peut les regrouper en paragraphes et organiser ces paragraphes. Le va-et-vient entre la production de phrases et leur organisation fait partie de la nature récurrente du processus de rédaction.

Un travail terminé devrait être composé de plusieurs paragraphes cohérents organisés de telle manière que le lecteur trouvera facile de suivre la pensée du rédacteur du début à la fin. Limitez-vous à traiter une seule idée par paragraphe. Les buts de ces paragraphes dans votre essai peuvent être assez variés :

  • expliquer ce que signifie un terme précis dans votre travail;
  • décrire la raison principale qui vous a fait avancer une assertion particulière;
  • fournir un exemple de la façon dont l’une de vos idées pourrait être mise de l’avant, etc.

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour revoir les caractéristiques du paragraphe que l’on retrouve souvent dans un travail.

Phrases sujets

La rigueur et la cohérence sont de mise dans chacun des paragraphes. Pour ce faire, il faut s’assurer que chaque phrase d’un paragraphe a un lien clair à l’objet de ce paragraphe particulier.

Généralement, l’objet ou le point principal d’un paragraphe est énoncé dans une phrase. Cette phrase, appelée phrase sujet, est habituellement placée au début du paragraphe. Elle prépare votre lecteur ou votre lectrice à l’idée développée dans le paragraphe. Le point principal de la phrase sujet peut être développé de plusieurs façons, par exemple, avec des phrases :

  • qui apportent une preuve sur le point central;
  • qui donnent des exemples du point central;
  • qui précisent les résultats logiques découlant du point central;
  • qui appliquent le point central à un cas en particulier.

La chose importante est que le rédacteur ou la rédactrice tout autant que le lecteur ou la lectrice puisse voir facilement le lien entre la phrase sujet et les autres phrases comprises dans le paragraphe. 

Transitions

Les travaux bien structurés contiennent des repères pour guider les lecteurs et les lectrices d’un point et d’un paragraphe à l’autre. Ainsi, la dernière phrase d’un paragraphe énonce souvent et explicitement ce qui viendra, ou la première phrase d’un paragraphe fait un lien explicite à l’idée principale du paragraphe précédent. La clarté exige que votre lecteur ou votre lectrice n’ait pas à deviner pourquoi vous êtes passé d’une idée à l’autre.

De nombreux travaux sont organisés en sections qui contiennent de multiples paragraphes, et les transitions d’une de ces sections à l’autre devraient être indiquées. Dans certaines disciplines on peut le faire en plaçant des titres au début de chaque section. En psychologie, par exemple, les rapports de recherche sont couramment divisés en sections portant les titres suivants :

  • Introduction
  • Méthodologie
  • Résultats
  • Discussion

Dans les cas où les titres sont inappropriés, les phrases de transition assureront que les lecteurs ou les lectrices comprendront les liens entre les sections.

Bon nombre de rédacteurs ou de rédactrices attendent jusqu’à leur deuxième ou troisième ébauche avant de se concentrer sur les phrases de transition, soit jusqu’au moment où leurs idées soient en bon ordre. 

Paragraphes d’introduction

Le paragraphe d’introduction d’un travail universitaire amène généralement très rapidement au sujet; ainsi, le lecteur ou la lectrice n’a pas à essayer de trouver l’intention et l’orientation de la recherche. L’introduction devrait définir :

  • le sujet du document,
  • la démarche et la thèse principale,
  • la façon d’appuyer ce point de vue ou cette thèse.

L’introduction comprend généralement une phrase, quelquefois nommée énoncé de thèse, qui articule l’idée principale à appuyer ou à élaborer dans le travail. Pour en savoir davantage sur la façon d’élaborer et de rédiger ces énoncés, reportez-vous aux modules Choisir un sujet et Les stratégies de rédaction.

Contrairement à la croyance populaire, la plupart des rédacteurs professionnels et des rédactrices professionnelles ne débutent pas leur processus de rédaction en composant une introduction. Ils peuvent préparer rapidement une ébauche de thèse de travail pour débuter, mais ils savent bien que leurs idées changeront à mesure qu’ils rédigeront. En conséquence, le paragraphe d’introduction de l’essai est souvent rédigé lorsqu’approche la fin du processus. En fait, il est courant de trouver que la conclusion de la première ébauche fournit une excellente base pour le paragraphe d’introduction des ébauches subséquentes du document. 

Paragraphes de conclusion

Les travaux de recherche se terminent habituellement par un paragraphe qui résume les points importants soulevés dans le corps du travail. Ce résumé ne comporte aucun détail, mais il devrait démontrer comment les idées du travail se rejoignent pour justifier la thèse, tel qu’avancée dans l’introduction. Il ne faut pas aborder de nouveaux sujets dans un paragraphe de conclusion mais, dans de nombreuses disciplines, les lecteurs et les lectrices s’attendent à ce que l’auteur ou l’auteure mette au moins quelques phrases au sujet des idées principales du travail. 

Utilisez l’introduction et la conclusion pour trouver un titre approprié à votre travail. Le titre devrait guider de façon précise votre lecteur ou votre lectrice vers le contenu de la dissertation. Comme un solide énoncé de thèse, le titre devrait faire savoir à votre lecteur ou à votre lectrice, dès le départ, le sujet élaboré et votre position par rapport à ce sujet.