Vous êtes ici

L'introduction

Lorsqu’elle est d’abord rédigée, une introduction est souvent incertaine, vague et peu convaincante; mais si vous savez exactement ce que vous voulez présenter, elle devient plus facile à rédiger.

Dans l’introduction, vous dites à votre lecteur ou à votre lectrice exactement ce à quoi il peut s’attendre dans le corps de votre travail. Considérez l’introduction comme une sorte de contrat avec votre lecteur ou votre lectrice.

Fournissez suffisamment de « contexte » (qui, quoi, quand, etc.) pour que votre lecteur ou votre lectrice comprenne votre énoncé de travail – l’idée autour de laquelle s’articule votre travail.

L’énoncé de thèse et votre conclusion de sommaire devraient être assez semblables. Cet énoncé de thèse devrait être exprimé en une phrase, tout au plus en deux phrases. Il doit préciser non seulement votre sujet, mais également votre position relativement à ce sujet – la position ou l’idée qui est soutenue dans l’essai.

Un énoncé de thèse sera plus facile à rédiger à cette étape parce que vous savez maintenant où vous en êtes dans votre exploration – ce que vous avez « essayé » ou « testé », et quels en sont les résultats. Un aperçu beaucoup plus sérieux de votre travail peut être fourni si vous rédigez ou révisez votre introduction et votre thèse après avoir présenté vos conclusions.