Salon du livre de Hearst

Melchior Mbonimpa


BIOGRAPHIE :

Docteur en philosophie de même qu’en théologie, professeur titulaire au département des sciences religieuses, directeur du Centre d’éthique de l’Université de Sudbury, auteur de cinq essais sur la critique de la politique en Afrique, converti à la fiction depuis 2001, il introduit l’imaginaire africain dans la littérature canadienne-française. Chacun de ses trois premiers romans a été primé.

PUBLICATIONS :

La terre sans mal


Quand Teta Rébecca songe à « sa terre sans mal », le Canada, elle ne peut s’empêcher de sourire de toutes les illusions qu’elle entretenait à son arrivée dans son pays d’accueil. Exilée avec trois jeunes enfants à la suite de l’assassinat de son mari en Afrique des Grands Lacs, elle foulait pour la première fois il y a vingt ans le sol du pays de la consolation…


(Prise de parole, 2008)


Autres publications aux Éditions Prise de parole :

Les morts ne sont pas morts (2006)
Le dernier roi faiseur de pluie (2003)
Le totem des Baranda (2001)


Aux Éditions Vents d’Ouest :

La « Pax Americana » en Afrique des grands Lacs (2000)

Aux Éditions de l’Harmattan :

Défis actuels de l’identité chrétienne (1996)

PRIX ET MENTIONS SPÉCIALES :

  • Prix Jacqueline Déry-Mochon pour Le totem des Baranda

  • Prix « littéraire éclairée » du Nord pour Le dernier roi faiseur de pluie

  • Prix Christine Dimitriu Van Saanen pour Les morts ne sont pas des morts