Vous êtes ici

Le signalement peut être fait à l’équipe de responsable en matière de harcèlement, à toute personne qui exerce une fonction d’administratrice ou d’administrateur ou de gestion, à toute autre personne membre de l’Université. Sachez que faire un signalement ne vous oblige pas à déposer une plainte.

L’équipe de responsable en matière de harcèlement a pour mandat de répondre aux incidents en matière de harcèlement, de soutenir les plaignants ou les plaignantes à travers ces moments difficiles ainsi que de leur procurer des informations pertinentes au sujet des services et des options disponibles s’offrant à elles et eux. La première rencontre vise à apporter du soutien dans la recherche de solutions et à discuter des droits et recours possible. Lors de cette rencontre, le plaignant ou la plaignante a le droit d’être accompagné ou accompagnée par une personne de soutien. Bien que les incidents signalés à l’Université sont traités en toute confidentialité et en conformité avec la Loi sur l’accès à l’information et la protection de la vie privée, l’équipe de responsable en matière de harcèlement prendra le temps d’expliquer les limites de la confidentialité. À la fin de la consultation, le plaignant ou la plaignante peut présenter une plainte écrite formelle en fournissant les détails du cas, résoudre individuellement la situation (autogérée ou assistée) ou décider de ne rien faire. Bien qu’une personne puisse décider de ne pas déposer de plainte, les soutiens et services de l’Université lui seront toujours accessibles.

Coordonnées de l’équipe de responsable en matière de harcèlement :                   

Courriel :  responsableharcelement@uhearst.ca                                                                                                         

Tél. : 705-372-1781, poste 245

Formulaire de signalement

Avant ou après avoir signalé un incident, une personne est encouragée à consulter ou à demander conseil et soutien à l’équipe responsable en matière de harcèlement, à l’association étudiante, au syndicat, à un autre groupe d’employés; elle est par ailleurs libre de le faire à tout moment.

Quiconque parmi les membres de la communauté universitaire connait l’existence d’un cas ou d’une situation de harcèlement a le devoir d’informer la personne présumément harcelée ou agressée de l’existence de la politique en matière de harcèlement et cela, sans crainte de représailles.