Vous êtes ici

Admission de candidatures étrangères venant d’écoles secondaires

L’Université de Hearst accepte les demandes d’étudiantes et d’étudiants de partout au monde qui désirent entreprendre des études universitaires de premier cycle. Vous devez avoir terminé votre programme d’études secondaires avant d’entreprendre des études de premier cycle à l’Université de Hearst. Vous devez aussi présenter une attestation pour les cours de préparation à l’université que vous avez suivis à l’école secondaire. Vous devez habituellement obtenir une moyenne globale d’au moins 70 % (B) ou l’équivalent pour être admissible dans la plupart des programmes de premier cycle. Évidemment, si vos notes dépassent la moyenne minimale, vos chances d’admission sont meilleures. 

Admission de candidatures étrangères venant d’universités et de collèges

L’Université de Hearst accepte également les demandes d’admission d’étudiantes étrangères et d’étudiants étrangers hautement qualifiés qui étudient dans d’autres universités ou collèges reconnus et qui souhaitent effectuer un transfert en deuxième ou en troisième année d’un programme de premier cycle. Si tel est votre cas, votre admissibilité dépend des notes obtenues dans les cours obligatoires et des notes au niveau postsecondaire. NOTA : Vous devez normalement avoir terminé au moins l’équivalent d’une année d’études (dix cours ou 30 crédits) pour demander l’admission en deuxième année d’un programme de premier cycle. 
 
Pour nous permettre d’étudier le transfert de crédits éventuels, vous devez présenter les descriptions officielles de tous les cours (en français ou en anglais) suivis dans les établissements postsecondaires fréquentés. 
 
Si vous n’avez pas le nombre requis de crédits d’équivalence, l’évaluation porte alors sur les notes officielles pour vos études secondaires et sur les notes obtenues dans vos études postsecondaires. Vous devez habituellement avoir une moyenne globale d’au moins 70 % (B) ou l’équivalent pour être admissible à l’Université de Hearst à titre d’étudiant ou d’étudiante en transfert. L’Université n’accepte pas le transfert de personnes qui n’ont pas un bon rendement dans un autre établissement postsecondaire.