Vous êtes ici

Bien que la possibilité de transfert existe depuis longtemps entre établissements postsecondaires, la générosité des nouvelles ententes d’articulation entre la Cité et l’Université de Hearst se démarque. C’est à Orléans qu’avait lieu la signature officielle des ententes ce mercredi 14 novembre.

Ces premières passerelles s’inscrivent entre les programmes collégiaux de la Cité en Techniques de travail social, Techniques en administration des affaires, Administration en cinq diverses options, Techniques de service policier et Techniques de réadaptation et justice pénale vers les baccalauréats en administration, gestion, études des enjeux humains et sociaux ainsi qu’en psychologie à l’Université de Hearst.

Les personnes diplômées de ces programmes collégiaux reçoivent 60 crédits d’équivalence envers l’attribution d’un baccalauréat. Les ententes reconnaissent deux ans de formation pratique dans des programmes auxquels l’Université de Hearst donne suite dans un modèle théorique et expérientiel. L’étudiante ou l’étudiant peut ainsi poursuivre au niveau du bac sur un an ou deux. Ces formules gagnantes sont présentées sous les formes de 2+1, 2+2, 3+1 et 3+2.

Marc Bédard, vice-recteur de l’Université de Hearst, croit que la mobilité au sein de la formation postsecondaire est certes une valeur ajoutée pour tout étudiant. « La formation pratique reçue à la Cité, jumelée à une éducation davantage axée sur la théorie et les compétences à l’Université de Hearst est une combinaison gagnante pour de futurs jeunes professionnels » ajoute-t-il. À ce titre, il est essentiel de pouvoir accompagner et encourager celles et ceux qui souhaitent poursuivre leur parcours à l’Université, en valorisant leurs compétences au sein des programmes que nous offrons. Ces généreuses ententes d’articulation sont des ponts innovants qui représentent des avantages tant pour les finissantes et les finissants du collège que pour le marché de l’emploi. »

De prochaines ententes sont déjà en négociation et pourraient voir le jour dès l’hiver 2019.