Vous êtes ici

Le Consortium national de formation en santé – UNE ALLIANCE STRATÉGIQUE EXCEPTIONNELLE

Le Consortium national de formation en santé (CNFS) est un regroupement pancanadien de collèges et d'universités qui offrent des programmes d’études en français dans diverses disciplines de la santé, et de partenaires régionaux qui permettent d’améliorer l’accès à ces programmes de formation dans l’ensemble du pays. Depuis le 1er avril 2015, le CNFS est sous l’égide de l’Association des collèges et universités de la francophonie canadienne (ACUFC). Le CNFS a grandement contribué à la création de la nouvelle association et conserve son identité commerciale ainsi que son modèle de fonctionnement.

Cette alliance exceptionnelle permet d’améliorer l’offre de services de santé en français de qualité et adaptés aux besoins des communautés francophones en situation minoritaire par la formation accrue de professionnels et de professionnelles aptes à offrir ces services. Le CNFS contribue ainsi de manière significative au mieux-être et au plein épanouissement de ces communautés dans l’ensemble du pays.

Programme offert - Psychologie

L’Université de Hearst actualise son offre de services de façon à pouvoir mieux répondre au besoin criant de main-d’œuvre qualifiée et francophone dans le domaine de la santé mentale. Elle ré imagine et adapte son programme de psychologie pour mieux former davantage de professionnels et de professionnelles de la santé mentale en milieu linguistique minoritaire.

Ceci passera entre autres par une augmentation significative des heures d’expérience sur le terrain. La transformation du programme, s’inspire des exigences de l’Ordre des psychothérapeutes autorisés de l’Ontario (OPAP) pour répondre au profil des compétences d’admission à la profession. Dans cette même ligne de pensée, l’Université de Hearst aménage un programme de stage ainsi qu’un centre d’intégration des acquis, notamment le Centre Labelle - évaluation et intervention psychosociale, qui a pour but de faciliter certains stages en milieu de travail et de favoriser l’installation des diplômées et des diplômés dans les communautés du nord de l’Ontario ou d’autres milieux linguistiques minoritaires.

Pourquoi

La santé mentale d’une personne canadienne sur cinq sera affectée par la maladie mentale au cours de sa vie. La maladie mentale est, selon l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM), le trouble le plus incapacitant au monde.

En parallèle à ses données, maintes recherches indiquent un manque de professionnels et de professionnelles de la santé capables de répondre aux besoins des populations du nord de l’Ontario. Au sein de ces capacités résident les compétences culturelles et linguistiques, éléments essentiels dans l’efficacité des interventions et la réussite des traitements.

Comment

En augmentant le nombre de diplômés du programme de psychologie et en rehaussant son curriculum, l’Université de Hearst cherche à combler la demande de professionnelles et de professionnels qualifiés possédant des compétences culturelles et linguistiques dans les établissements de soins de santé du nord de l’Ontario ou d'ailleurs dans la francophonie canadienne. Ces objectifs sont appuyés par le CNFS et Santé Canada.


 


Cette initiative est financée par Santé Canada dans le cadre du Plan d’action pour les langues officielles – 2018-2023 : Investir dans notre avenir. Les opinions exprimées ne représentent pas nécessairement celles de Santé Canada.