Vous êtes ici

Alan Pope est décédé vendredi, le 8 juillet. Triste nouvelle pour sa famille, ses ami.e.s et ses anciens collègues politicien.ne.s et de travail. Triste nouvelle aussi pour l’Université de Hearst. Pendant toutes les années où il a joué un rôle important au sein de plusieurs gouvernements en Ontario, Alan n’a jamais oublié ses racines nord-ontariennes et a toujours été un ardent défenseur de cette région, des gens qui l’habitent et aussi de ses institutions. L’Université de Hearst a été de celles-là et aujourd’hui, elle veut lui rendre un hommage tout simple à la mesure de ce qu’il était comme personne : un homme simple, discret, généreux mais très engagé. Les organismes et les institutions du Nord, peu importe la province ont toujours de la difficulté à faire reconnaître leur valeur et leur importance et doivent compter sur l’appui de personnes capables de les défendre. Pour l’Université de Hearst, Alan a été cette personne. À travers les années,  marquées par plusieurs moments difficiles, Alan a toujours été là pour l’appuyer en lui accordant sa confiance et en défendant sa raison d’être dans la vaste région qu’il desservait en tant que membre de l’Assemblée législative de l’Ontario. Et, il a continué à l’épauler de diverses façons, après avoir quitté la politique active. L’Université a d’ailleurs reconnu cet appui inestimable en lui décernant un doctorat honorifique. Par ailleurs, le Centre d’archives de la Grande Zone argileuse de l’Université de Hearst accueille le Fond Alan Pope, fonds qui peut être consulté à l’adresse suivante : http://www.uhearst.ca/archives/index.php/alan-pope/

 Alan a été un « ami » indéfectible de sa région et de l’Université de Hearst et malgré la tristesse que nous ressentons toutes et tous à l’annonce de sa mort, nous tenons à lui dire du fond du coeur un merci sincère.

                                       

Gauche à droite : Raymond Tremblay, Alan Pope, Hermann Falter

Centre d’Archives de la Grande Zone Argileuse, UH1-0411-4, Album 23 - photos imprimées