Vous êtes ici

Une structure particulière attend les étudiantes et les étudiants qui s’inscrivent aux cours Introduction à l'interdisciplinarité. Le cours de 12 sessions se divise en 4 modules de 3 jours chacun et s’offre simultanément sur les 3 campus. Cette année, les trois professeurs, Alain Plamondon, Isabelle Chouinard et Élisabeth Labrie ont opté pour le thème « apprendre pour apprendre » au travers duquel elles et ils ont convié les étudiantes et les étudiants à questionner leur lecture actuelle de la réalité et de leur champ d’études respectif, par l’entremise de certains outils d’apprentissage.

Dans le premier module, les étudiantes et les étudiants des trois campus ont vécu des expériences d’apprentissage concrètes, en simultané, afin de prendre conscience et de mettre en pratique différents outils d’apprentissage. Des exemples d’expérience d’apprentissage ? Visite à la bibliothèque, discussion avec une experte en foresterie, sortie dans un sentier pédestre pour observer et questionner, mise en commun et synthèse de la connaissance. 

Dans les 3 modules successifs, les étudiantes et les étudiants ont participé à diverses expériences d’apprentissage en salle de classe afin de s’initier à trois outils pouvant les aider dans leur apprentissage : La prédisciplinarité, la disciplinarité et interdisciplinarité. Les expériences d’apprentissage, mises en place par les professeurs dans chacun de ces 3 modules, ont permis aux étudiantes et aux étudiants de construire leur connaissance par l’expérience, la réflexion, la conceptualisation et la mise en pratique, afin qu’elles et ils se sentent engagés dans leur processus d’apprentissage.

L’objectif de cette activité LEGO était de construire une maquette qui représente les caractéristiques d’une discipline scientifique, pour ensuite transformer cette même maquette afin de lui donner une allure interdisciplinaire. Les groupes de travail réfléchissent ensuite à la transition de disciplinarité et interdisciplinarité, le pourquoi et le comment, ce qui mène à la conceptualisation, soit la création commune d’une définition de l’interdisciplinarité. Cela s’explique en disant que les étudiantes et les étudiants « construisent » le savoir !