Vous êtes ici

Que ce soit à l’aube des choix postsecondaires ou en fin de parcours universitaire, une grande question habite les étudiantes et les étudiants; comment se tailler une place de choix dans un marché de l’emploi compétitif à la fin des études?  Nous croyons qu’il est essentiel de collaborer avec les employeurs pour répondre à cette question et pour mieux outiller nos finissantes et nos finissants à la transition au monde professionnel.

Nous encourageons chacun et chacune à emprunter cette voie de multiples façons, entre autres, par l’entremise d’un stage en milieu de travail ou d’un travail de recherche communautaire. Un des éléments facilitant l’acquisition de compétences recherchées par les employeurs demeure chez nous le modèle de prestation de cours en bloc. Partager un horaire commun avec le groupe classe de 20 personnes maximum, trois heures par jour et trois semaines consécutives, facilite grandement le travail d’équipe et stimule les discussions et l’échange d’opinions variées. Le travail collaboratif, la capacité d’analyse et la communication de ses idées sont autant de compétences attendues de la part des employeurs et exercées depuis le début de son baccalauréat à l’Université de Hearst.

Le bloc permet aussi des sorties sur le terrain et la rencontre de professionnels dans leur milieu. Deux de nos professeures, Diane Macameau-Plourde CPA de formation et d’expérience, ainsi que Josée Dallaire professeure chevronnée dans le domaine de la gestion, ont organisé une visite d’entreprise dans le cadre de leur cours d'analyse et gestion financières ainsi que de processus décisionnel. Quelle meilleure façon que d’en apprendre sur la gestion d’entreprise qu’en échangeant avec des entrepreneurs en temps réel. Cette année, nos professeures ont ciblé des entreprises abitibiennes pour leur tournée d’entreprises. « Les visites ont franchement été très enrichissantes, et bien au-delà de mes attentes. Les gens qu’on a rencontrés étaient tous très occupés, mais ont quand même donné de leur temps pour partager leurs passions, leurs connaissances et leurs expériences avec nous. Leur générosité m’a fait chaud au cœur! » nous confie Mme Macameau-Plourde.

Le groupe a visité six entreprises en activité dans divers secteurs. Chacune des visites s’accompagne d’échanges forts enrichissants et d’apprentissage par l’expérience. Parmi les gestionnaires d’entreprise rencontrés figure Guillaume Leblanc, le fondateur de l’entreprise Abitibi & Co. Sa passion pour le plein air et son enthousiasme pour la résolution de problèmes sont palpables dès les premières minutes en sa présence. En discutant avec lui, on réalise rapidement qu’une des clés du succès est de savoir comment bien s’entourer et de déléguer les tâches aux bonnes personnes. L’équipe de gestion de MP Solution quant à elle a bien voulu partager l’importance qu’elle accorde à plusieurs facettes d’une gestion responsable : la comptabilisation d’inventaire, l’amélioration de processus, la gestion du risque lié au financement de projet, la comptabilité par activité... Chez Techno Sub on respire l’innovation et l’audace. Cette entreprise canadienne de renom s’illustre dans les secteurs miniers et industriels tant au pays qu’à l’international. Dotée d’une vision, d’une mission et de solides valeurs, l’entreprise florissante a vite saisi et fait comprendre aux étudiantes et aux étudiants qu’un service à valeur ajoutée permet de se démarquer et devenir chef de file dans son secteur d’activité.

« En conclusion, les visites d’entreprises ont donné à la classe une formation sur le terrain, formation qu’il aurait été impossible de recevoir en salle de classe. Être témoin des réalités que vivent les entreprises et parler avec leurs gestionnaires permettent de mieux saisir les défis quotidiens à relever. Il est parfois difficile de bien comprendre la réalité sans l’avoir vue et vécue. Les connaissances acquises par les livres sont insuffisantes pour se partir en affaires et gérer une entreprise; l’expérience aussi est nécessaire » selon Mélanie Renaud, étudiante en administration des affaires.

Aller à la rencontre des futurs employeurs, élargir son réseau de contacts et saisir la réalité du marché du travail se marient très bien dans notre formation universitaire au profit de nos finissantes et de nos finissants.