Vous êtes ici

Depuis toujours, le programme de psychologie à l'UdeH vise à donner à ses étudiantes et à ses étudiants des expériences d'apprentissage qui, dès le début de leurs études universitaires, font le pont entre la théorie et la pratique. Alors que ce genre d'expériences n'est possible, bien souvent, qu'aux 2e et 3e cycles dans la plupart des autres universités, l'UdeH veut la rendre possible dès le premier cycle. Ainsi, les étudiantes et les étudiants peuvent tout de suite mettre en application les connaissances acquises en classe. Cela leur donne un avant-goût du genre de travail que font les psychologues ou les intervenants qui oeuvrent dans des domaines connexes. C'est aussi une occasion unique qui leur permet de confirmer leurs intérêts, de découvrir leurs forces et leurs limites et ultimement, de développer leurs compétences. Un Centre d’évaluation et d’intervention psychosocial (CÉIPS) a donc vu le jour.

Pour quelles raisons le CÉIPS a-t-il été mis sur pied?

L’apprentissage par l’expérience est au cœur de la pédagogie à l'UdeH et le stage en milieu de travail en est une composante importante. En plus des partenariats avec des agences et des entreprises locales et régionales, l'UdeH a créé des centres d’intégration des acquis ayant pour but de permettre à ses étudiantes et à ses étudiants d’exercer leur savoir-faire et leur savoir-être dans le cadre de stages pratiques.

Les centres d’intégration des acquis sont regroupés sous InnovaNor, un organisme à but non lucratif. Le CÉIPS est un de trois centres en activité à date. Le CÉIPS a trois objectifs majeurs :

  • Offrir aux étudiantes et aux étudiants du programme de psychologie un milieu de travail qui leur permet de mettre en application les connaissances acquises en salle de classe.
  • Offrir à la population de la région desservie par l'UdeH des services dans le domaine de l’évaluation psychologique.
  • S’associer à des partenaires de la région dans le but de réaliser des projets d’intervention psychosociale visant à répondre à des besoins en matière de santé et de bien-être psychologique.

Quels sont les services offerts par le CÉIPS?

Présentement, le CÉIPS offre un service d'évaluation psychologique de deux types. Quoique distincts, ces deux types d’évaluation peuvent être perçus comme complémentaires :

  1. Évaluation psychoéducationnelle : Ce type d'évaluation sert à répondre aux besoins d'enfants qui éprouvent des difficultés d'apprentissage en milieu scolaire.
  2. Évaluation psychologique : Ce type d'évaluation sert à répondre aux besoins d'enfants aux prises avec des difficultés d'ordre socioaffectif. Il s'agit d'enfants dont les problèmes psychologiques nuisent à leur fonctionnement général tant au niveau scolaire, que familial et social.

Depuis deux ans, le CÉIPS a une entente avec le Conseil scolaire public du nord-est de l'Ontario (CSPNE) pour offrir des services d'évaluation psychoéducationnelle. On offre aussi des services d’évaluation psychoéducationnelle et psychologique et de consultation de nature psychosociale en privé, c’est-à-dire à la population en général.

Le CÉIPS travaille par ailleurs à l'élaboration de deux autres types de services qui seraient offerts, nous l'espérons, dans un avenir assez rapproché. D'abord, un service d'orientation scolaire et professionnelle. Il s'agit d'un processus d'exploration des aptitudes, des intérêts et des traits de personnalité en vue d'un choix de domaine d'études postsecondaires menant à une carrière, une profession ou un emploi futur. Aussi, nous visons la mise sur pied d'un service de consultation ponctuelle auprès de personnes, de familles ou de groupes particuliers aux prises avec des difficultés psychologiques passagères ou situationnelles nécessitant un certain encadrement professionnel.


Vignette : Sophie Dumoulin et Caroline Coderre, stagiaires au CÉIPS.